);
CITY-TRIP,  CITY-TRIP,  Destinations,  ITALIE,  WEEK-END

UN WEEK-END À VENISE : MES CONSEILS POUR UN SÉJOUR RÉUSSI !

Après avoir déjà visité deux fois Venise, en 2012 puis en 2017, c’est en septembre 2022 que j’ai décidé d’emmener ma sœur pour la première fois à la découverte de celle qu’on surnomme, la « Sérénissime » ou encore « la cité des Doges« . C’est donc pour un long week-end de trois jours à Venise, que je me suis envolée du 6 au 10 septembre, et ça a été fou de voir à quel point Venise n’avait pas changé d’un pouce !

Bien qu’après déjà deux visites, on aurait pu penser que préparer mon séjour à Venise aurait été un jeu d’enfants : que nenni ! Venise est un labyrinthe à ciel ouvert et vous n’aurez jamais pris autant de plaisir à vous perdre qu’aux détours de ses ruelles et de ses canaux !

Même si se perdre à Venise est un MUST-DO, il faut tout de même bien préparer son séjour en amont pour profiter pleinement de la cité des Doges, et ça tombe bien, car je vais vous donner ici tous mes conseils pour passer un séjour réussi à Venise !

Sommaire de l’article : (vous pouvez cliquer directement sur l’étape qui vous intéresse) :

QUAND PARTIR À VENISE ?

La première question que l’on se pose avant n’importe quel voyage, c’est bien la période à laquelle partir ? Selon moi, la meilleure période pour visiter Venise se situe au printemps ou en automne, lorsque la chaleur n’est pas trop accablante et que les touristes se font un peu plus rares qu’en été. Néanmoins, Venise est l’une des villes les plus visitées d’Italie, pour ne pas dire d’Europe, et cela va sans dire, qu’importe les saisons, vous ne serez jamais seuls…

La période à éviter pour visiter Venise, vous l’aurez sans doute compris, est l’été, où l’afflux de touristes est le plus important ! À cette période, vous aurez du mal à vous faire une place au sein des petites ruelles étroites ou des canaux pris d’assaut à toute heure de la journée.

Cela étant dit, en étant partie début septembre à Venise, les touristes étaient encore très nombreux, mais cela ne m’a, étonnamment, pas dérangé du tout et j’ai même trouvé que l’ambiance générale de la ville n’y était que meilleure !

Si vous êtes le type de voyageurs à être vite refroidi par la foule, privilégiez l’hiver et/ou les visites très tôt dans la matinée et les balades en fin de soirée : Venise est si romantique et bucolique de nuit !

COMMENT SE RENDRE À VENISE ?

Une fois que vous avez choisi la période à laquelle partir à Venise, il faudra considérer la question de votre moyen de transport pour vous rendre au cœur de la Sérénissime. Vous avez plusieurs choix pour vous rendre à Venise :

  • EN AVION : C’est le moyen de transport idéal pour passer un week-end à Venise car le plus rapide ! Pour un vol Paris (Roissy et/ou Orly) – Venise : je suis partie avec la compagnie Easy Jet : 70€ A/R par personne et 1h40 de trajet pour arriver à l‘aéroport Venise Marco Polo.

Ensuite, vous aurez deux choix pour votre transfert de l’aéroport Marco Polo jusqu’au centre de Venise, et pour chacune des ces deux options, vous pouvez prendre directement vos tickets aux bornes/guichets automatiques juste avant de sortir de l’aéroport :

  • OPTION 1 : Prendre le BUS avec la compagnie ATVO pour vous rendre à la gare routière Piazzale Roma : comptez 10€ l’aller et/ou 18€ A/R20min de trajet.

Depuis la Piazzale Roma, il faudra prendre un vaporetto pour vous rendre dans le centre de Venise : prendre la ligne 2 à l’embarcadère F – comptez 8,5€ l’aller et 45min de trajet pour arriver au terminus Place Saint Marc (la ligne 2 dessert quasi tous les arrêts le long du Grand Canal et c’est un bon moyen pour visiter Venise en bateau : ou comment faire d’une pierre deux coups !)

  • OPTION 2 : Prendre le BATEAU-NAVETTE Alilaguna directement à l’aéroport Marco Polo : 15€ l’aller pour vous rendre à Venise et 27€ A/R. Il existe deux principales lignes : la ligne bleue qui passe par San Marco et le Lido via Murano et la ligne orange qui passe par le Rialto et le Ca’ Rezzonico. Pour ces deux lignes, le temps de trajet peut varier de 1h à 1h30. De plus, vérifier que votre hôtel se situe bien dans les zones desservies par le bateau-navette en checkant les différents arrêts sur le site de la compagnie.
  • EN TRAIN : Si vous avez un peu plus de temps, vous pourrez très facilement vous rendre à la gare centrale de Venise Santa Lucia, située en plein cœur de Venise (et à ne pas confondre avec la gare de Venise Mestre, qui est, quant à elle, située à une trentaine de minutes de Venise). Sachez que le train vous coûtera plus cher que l’avion et que le trajet en TGV dure environ entre 9h et 10h pour rejoindre Venise depuis Paris.

Je vous conseillerais plutôt d’opter pour le train si vous êtes déjà en Italie, par exemple, si vous souhaitez rejoindre Venise depuis Florence, Trevise, Bologne ou encore Padoue. ou et que vous souhaitez rejoindre Venise à moindre coût via la compagnie de train italienne : Trenitalia !

  • EN VOITURE : Pas mal de mes abonnés m’ont demandée sur mon compte Instagram s’il était possible de se rendre à Venise en voiture : la réponse est oui mais pas des plus pratiques !

Sachez qu’il est impossible de se déplacer en voiture dans le centre de Venise. Vous aurez donc là également deux options : soit de vous garer à la Piazzale Roma (attention aux disponibilités des places de parking), soit de vous garer à la Gare Venise Mestre, et de là, prendre le train jusqu’à la gare centrale de Venise Santa Lucia.

À SAVOIR : À compter du 16 janvier 2023, les touristes souhaitant visiter Venise à la journée, sans y loger, devront payer une taxe d’entrée. Cette taxe d’entrée variera entre 3€ et 10€ selon l’affluence du nombre de touristes le jour J.

OÙ DORMIR À VENISE ?

Pour bien choisir votre logement à Venise, il est primordial de connaitre les différents quartiers de Venise et de localiser les principaux centres d’intérêts. C’est donc parti pour une petite présentation des différents quartiers !

Sachez tout d’abord que Venise est découpée en six quartiers (sestieri) et que chacun a ses avantages et ses inconvénients que je vous liste ci-dessous :

  • San Marco : c’est le quartier le plus central, le plus touristique et le plus cher de la ville ! Je vous conseille de loger à San Marco si vous êtes de passage pour une ou deux nuits car vous aurez l’avantage d’être situé à 5/10min des grands centres d’intérêts : la Basilique Saint-Marc, le Campanile ,le Palais des Doges, le Pont des Soupirs.
  • Cannaregio : C’est sans aucun doute mon quartier préféré à Venise ! L’avantage de loger à Cannaregio, c’est de profiter d’un quartier plus authentique, où vous rencontrerez plus d’italiens que de touristes (et c’est pas gagné à Venise !). Le quartier offre de nombreux cadres bucoliques et c’est l’un des seuls quartiers où vous pourrez prendre un aperetivo assis au bord des canaux : ambiance bohème et chill garantie ! Son désavantage est d’être le quartier le plus excentré des principaux centres d’intérêt. Il vous faudra donc choisir entre l’authenticité ou le côté pratique. Si vous ne restez qu’une journée ou deux à Venise, mieux vaut privilégier des quartiers plus centraux comme San Marco ou San Polo.
  • Dorsoduro (et Castello) : Le quartier de Dorsoduro est accessible depuis le quartier San Marco via le Ponte Dell’ Academia : je l’ai trouvé plein de charme et animé comme il faut le soir : un bon point de chute pour dormir à Venise. Même avis pour le quartier de Castello situé au nord du quartier de San Marco 😉
  • San Polo / Santa Croce : Situés en face du quartier de San Marco de l’autre côté de la rive (on y accède en traversant le célèbre Ponte Di Rialto), je n’ai pas été vraiment charmée par ces deux quartiers, que j’ai trouvé assez calmes et avec peu d’intérêts. Néanmoins, ces deux quartiers constituent une belle option d’hébergements à Venise si vous souhaitez loger au calme sans être trop loin des principaux centres d’intérêts.

De manière générale, Venise est une ville à taille humaine qui se visite principalement à pied, donc peu importe le quartier où vous logerez, vous traverserez toujours des lieux d’intérêts sur votre chemin : c’est ça qui fait tout le charme de Venise !

J’ai personnellement logé à l’Hotel Do Pozzi dans le quartier de San Marco, et j’ai adoré sa localisation à 5min à pied de la place Saint-Marc et surtout sa situation à l’abri des ruelles animées dans une petite cour intérieure : très agréable d’y prendre son petit déjeuner en terrasse (voir photo ci-dessous). Seul petit bémol : son prix : 100€/nuit/pers pour une chambre double standard, que j’ai trouvé un peu exiguë, et qui de plus, donnait non pas sur la cour, mais sur la rue animée de l’autre côté. Si vous logez à l’hôtel Do Pozzi, je vous conseille de demander à avoir une chambre qui donne sur la cour 😉

À SAVOIR : Venise est l’une des villes les plus chères d’Italie et il vous faudra compter en moyenne entre 70€ à 150€ la nuit/pers pour une chambre double.

UN WEEK-END À VENISE : QUE FAIRE ? QUE VOIR ?

Maintenant que vous avez toutes les infos pratiques sous la main, nous arrivons au cœur du sujet, que faire et que voir lors d’un week-end à Venise ? S’il n’y a pas de durée « idéale » pour visiter une ville de manière générale (car à chaque voyageur, son propre rythme 😉 ), je vous conseille de rester au moins deux jours pour visiter les incontournables de Venise, et trois jours, si vous êtes très branchés musées ou que vous souhaitez prendre le temps de visiter la ville sans avoir à vous lever à 7h du matin tous les jours.

De même, je vous liste ci-dessous, les choses incontournables à faire et à voir à Venise, bien que, selon moi, la plus belle des façons pour découvrir Venise est de s’y perdre et de s’y promener sans but précis 🙂 C’est donc parti pour un petit tour d’horizon de tout ce que vous pouvez voir lors d’un week-end à Venise !

La Piazza San Marco : Basilique Saint Marc (Basilica Di San Marco) & le Campanile

Lors de votre week-end à Venise, vous ne pourrez pas passer à côte de la Basilique Saint-Marc qui domine la monumentale place Saint-Marc ! Pour accéder à la Basilique, vous pouvez directement payer votre ticket à l’entrée : 3€ (+7€ si vous souhaitez accéder aux loggias extérieurs et au musée Marciano à l’étage supérieur de la Basilique). Comptez 30min pour passer la file d’attente en septembre et une bonne demie heure pour visiter l’intégralité de la Basilique.

De jours comme de nuit, la Basilique est un chef d’œuvre architectural à admirer sous tous les angles. Plus on passait devant, plus je faisais attention aux détails, à son ornementation, à ses reliefs, bref, vous l’aurez compris, la Basilique Saint-Marc m’a conquise !

Quant à l’intérieur de la Basilique, il est tout aussi saisissant que l’extérieur ! À peine avoir pénétré à l’intérieur, je me suis dit « waouh » ! Mes yeux regardaient partout : les mosaïques en or, le marbre, les ornementations : il n’y a pas à dire, cette basilique t’en mettra plein la vue !

Juste devant la Basilique Saint-Marc se situe le Campanile de Venise qui vous offrira une vue panoramique sur Venise (photos ci-dessous à l’appui). Je vous conseille d’y monter aux alentours de 18h – 19h pour y observer le coucher du soleil sur la ville et c’est aussi le moment de la journée où il y a le moins de monde dans la file d’attente (tous partis prendre l’apéritifs ?). Prix d’entrée pour le Campanile : 10€.

Le Palais des Doges : l’ancien cœur économique & politique de la Cité !

Après la visite de la Basilique Saint-Marc, on a enchainé sur la visite du Palais des Doges, une architecture monumentale et fastueuse, qui domine les eaux de Venise ! Prix d’entrée : 30€/pers en 2022 (billet qui donne également accès au Musée Correr et à la bibliothèque Marciana).

Lors de notre visite du Palais des Doges, on a bien évidemment traversé le Pont des Soupirs, pont qui faisait la liaison entre le Palais et les anciennes prisons souterraines. Son nom vient du fait que les prisonniers « soupiraient » en empruntant ce pont après avoir été jugés au Palais.

Le Pont du Rialto

Le Pont du Rialto est sans aucun doute le pont le plus symbolique…et le plus photographié de Venise, mais quel plaisir d’admirer son architecture. Ce pont est aussi le plus ancien pont de Venise et il fait parti des 4 ponts principaux permettant de traverser le Grand Canal à pied. Que ce soit, en journée ou en soirée, le pont est rempli de touristes venus admirer la vue sur le Grand Canal, mais cela n’enlève rien à sa beauté !

Admirer la vue depuis le Ponte Dell’ Academia

L’autre pont que vous ne devez pas manquer à Venise est celui du Ponte Dell’ Academia qui offre également une vue magnifique sur le Grand Canal !

Faire un tour en gondole à Venise

Faire une balade en gondole à Venise est un peu l’activité phare de la ville et cela a un prix mais bon on ne va pas se le cacher : qu’est ce que c’est romantique ! ! Comptez 80€ pour 30 à 40min de tour en gondole pour deux personnes.

Se perdre au fil des canaux : la meilleure façon de visiter Venise !

Comme je vous le disais un peu plus haut dans cet article, il n’y a, pour moi, rien de mieux que de se balader le long des canaux, de passer de ruelles en petites ruelles, de faire demi-tour, de trouver un petit café sympa pour se poser et prendre un ristretto avec les locaux du coin, puis de repartir dans l’autre sens, changer de quartier sans s’en rendre compte, repérer des restaurants bien cachés où il serait sympa de revenir en soirée : c’est ça la vraie beauté de Venise !

Passer une demi-journée sur l’île de Burano

Si vous passez 3 jours à Venise, vous aurez largement le temps de vous rendre sur l’île de Burano afin d’admirer ses façades colorées. Le tour de l’île se fait facilement à pied (comptez 30min à 1h pour faire le tour de l’île et un peu plus si vous souhaitez y déjeuner).

Se rendre sur l’île de Burano depuis Venise : il faudra prendre le vaporetto de la ligne 12 au quai « Fondamenta Nove » : ticket à prendre directement aux guichets sur le quai – comptez 19€ pour l’aller/retour (prix en septembre 2022) et 45min de trajet pour arriver à Burano.

Où boire un verre à Venise ? : Mon amour pour les bacari

Jamais facile de trouver où se poser après une journée bien remplie dans les villes touristiques comme Venise où trop de choix tue le choix (c’est comme ça, on a toujours trop ou pas assez !^^)

Pour commencer, sachez que les meilleurs endroits pour prendre l’aperetivo à Venise sont les bacari , des bars à vins typiques de Venise. Les bacari constituent l’endroit idéal pour savourer un bon vin italien ou un aperol (oui on demande un aperol et non pas un spritz en Italie, j’en ai fait les frais, croyez-moi ahah) et c’est aussi là que vous pourrez déguster de délicieux cichettti (voir photo), ces petits amuse-bouche vénitiens dont on n’est jamais rassasié et que l’on pourrait comparer aux tapas espagnoles.

Passons maintenant à la liste (non exhaustive) de mes bacari préférés à Venise, classés par quartiers :

  • Un large choix de bacari avec terrasses le long des quais de Cannaregio (taper Fondamenta dei Ormesini sur google maps)
  • Bacaro Risorto (Cannaregio)
  • Cantina Do Spade (San Polo)
  • All’Arco (San Polo)

Où se restaurer à Venise ?

Pareil que pour la rubrique au dessus, il n’est jamais facile de trouver THE restaurant quand on n’a plus d’une centaine de choix à portée de mains donc je vous liste ci-dessous mes restaurants préférés à Venise, toujours classés par quartiers également.

  • Ai due Vescovi (San Marco)
  • Pizzeria Birreria Nuova Valigia (San Marco)
  • Osteria Oliva Nera (Castello)
  • Ristorante Marco Polo (Castello)
  • Trattoria Storica (Cannaregio)
  • Osteria Antica Adelaide (Cannaregio)
  • Osteria Barababao (Cannaregio)

Suggestion d’itinéraire pour un (long) week-end à Venise

Jour 1 :

Matin : Quartier San Marco : Place Saint-Marc / Basilique Saint-Marc / Palais des Doges & Musée Correr.

Après-midi : Visite des quartiers de Santa Croce (église Santa Maria dei Frari, Palais Ca’ Rezzonico) et de Dorsoduro puis revenir vers San Marco en fin de journée pour admirer la vue sur la ville depuis le Campanile.

Jour 2 : Visite des quartiers de Castello et de Cannaregio (visiter la libreria acqua alta, balade sur les quais autour de la Fondamenta dei Ormesini).

Jour 3 : Prendre le vaporetto pour une journée complète sur les îles de Murano et Burano.

Voilà, c’est fini pour ce petit guide d’un week-end à Venise et j’espère que mes conseils vous aideront à préparer au mieux votre prochain voyage à Venise !

N’hésite pas également à me donner ton avis en commentaire en bas de l’article sur ton expérience à Venise, mais aussi pour me notifier des liens morts ou encore des MAJ d’informations pour en faire profiter aux autres lecteurs 😉 

Et si cet article t’a plu, n’hésite pas à le partager autour de toi et sur tes réseaux, ça fait toujours plaisir 🙂


>> Suivez moi également sur instagram & pinterest

Moi, c'est Elodie, une passionnée de voyage et de découverte qui souhaite vous faire partager ses itinéraires, ses expériences et ses bons plans voyages, le tout en photos !

2 commentaires

Laisser un commentaire