Des célèbres quartiers branchés de Nyhavn et Christianshavn au quartier de Vesterbro sans oublier l’inoubliable parc d’attractions Tivoli, découvrez mon voyage à Copenhague de 4 jours !


Où dormir à Copenhague ?

Nous avons opté pour un Airbnb pour 8 personnes, dans le quartier de Vesterbro, situé sur l’une des grandes rues commerçantes, Vesterbrogade (en violet sur la carte). Ce quartier branché bénéficie d’un agréable style de vie, loin de l’agitation des quartiers très touristiques. Nous étions bien localisés à 20min à pied du parc d’attraction Tivoli et à 40min à pied du célèbre quartier historique de Nyhavn. (il faut tout de même se préparer à marcher pour visiter !) : Loger dans le quartier de Vesterbro aura l’avantage de vous offrir un très bon rapport qualité/prix pour séjourner à Copenhague puisque nous avons payé 35euros/pers soit un total de 140euros pour 4 nuits.

Carte des quartiers de Copenhague

À SAVOIR : Sachez que les principaux sites incontournables de Copenhague ne sont pas très éloignés les uns des autres et qu’ils peuvent donc se faire à pied peu importe le quartier où l’on se situe (ce que j’ai fait, à voir dans mon itinéraire ci-dessous). Néanmoins, pour ceux qui n’auraient pas du tout l’envie de se balader plus de 3h dans la ville, je vous conseille de loger dans les quartiers plus centraux, mais plus chers, comme celui d’Indre By, le quartier historique et carte postale de Copenhague, ainsi que dans le quartier de Christianshavn, surnommé la « petite Amsterdam ». De plus, pour vous aider à prendre votre décision, sachez que Copenhague est une ville au niveau de vie assez élevé et donc que les prix des transports, des restaurants etc y sont plus chers que chez nous. À vous donc de privilégier soit votre budget logement, soit votre temps de visite sur place.


Mon itinéraire

Jour 1

Première journée à Copenhague, nous nous sommes levés tard et décidons d’aller bruncher dans le quartier branché de Vesterbro où nous résidons. Notre choix se porte sur le « Cafe Trold ». Très bonne ambiance, cadre sympathique avec terrasse extérieure, soleil au rendez-vous, serveur hyper sympa, seul petit bémol : le brunch avec buffet à volonté. Arrivés vers 13h30, nous avons eu le droit « au reste » du buffet à moitié froid, côté qualité, seules les pommes de terre m’ont conquises. En résumé : brunch satisfaisant pour des estomacs affamés mais ce n’est pas ici que vous trouverez le brunch de l’année ! ^^

Prix brunch avec buffet à volonté au « Café Trold » + 1 bière : 143 DKK, soit 19€ : prix très abordable pour les prix moyens à Copenhague.

Nous prenons ensuite la direction le canal de Nyhavn pour une balade de 40min depuis Vesterbro. Nous marchons ainsi vers le centre, en faisant un arrêt sur la jolie place du palais de Christiansborg pour arriver ensuite à la place centrale de Kongens Nytorv.

Palais de Christianborg, Copenhague

Nous arrivons enfin à Nyhavn pour y prendre la photo « carte postale » de Copenhague, qui fait très vite penser à Amsterdam avec sa façade de maisons colorées. Gros coup de cœur pour ce quartier certes touristique mais très agréable et convivial. Nous nous posons alors en terrasse le long du canal pour y boire un verre et nous imprégner de l’ambiance avant de repartir pour la star de Copenhague, la petite sirène, situé à Langelinie, l’une des parties du port de Copenhague.

Canal de Nyhavn, Copenhague

C’est donc reparti pour 25min de marche depuis Nyhavn : une balade dans une zone portuaire dénuée de charme à mon goût. Arrivée devant la célèbre et petite statue marine d’Anderson, la déception est la même. Vous vous retrouverez devant un bon paquet de touristes agglutinés autour de la statue, qui sincèrement, ne casse pas trois pattes à un canard !

La petite sirène, quartier de Langelinie, Copenhague

Si vous décidez donc de vous rendre tout de même à Langelinie pour voir le symbole de Copenhague, allez-y directement en bus. Personnellement, j’ai trouvé cette partie de la visite décevante. C’est vraiment l’histoire de faire un aller-retour et de prendre sa photo. (mon avis personnel encore une fois ^^). Seul point positif de cette promenade : le parc fleuri qui se trouve non loin de la petite sirène. Nous repartons en bus de Langelinie jusqu’à notre Airbnb où nous finissons la soirée au calme pour un repos bien mérité.


Jour 2

Pour cette 2ème journée, nous décidons de nous rendre, encore une fois à pied, dans le 2ème quartier le plus célèbre après Nyhavn, celui de Christianshavn. C’est donc reparti pour 45min de marche. Arrivée à Christianshavn, je suis très surprise par ce petit bout de quartier branché dont les maisons colorées peuvent rappeler Nyhavn ou encore Amsterdam. On a qu’une envie, se poser près du canal pour y boire un verre au côté des Copenhaguois !

Quartier de Christianshavn, Copenhague

Mais pas le temps en ce début d’après-midi, donc nous poursuivons ensuite vers Christiania, la « ville libre », qui fut auto-gérée par des hippies et plusieurs mouvements alternatifs du début des années 1970 jusqu’à 2013. Cette ville est encore aujourd’hui habitée mais surtout très visitée car on peut y trouver des dizaines de vendeurs d’herbes à la chaîne. Vous y trouverez une ambiance hippie/rock et une déco extérieure très particulière.

À SAVOIR : AUCUNES PHOTOS N’EST AUTORISÉES DANS L’ENCEINTE DE CHRISTIANIA (vous comprenez sûrement pourquoi si vous avez lu mon dernier paragraphe^^).

Nous reprenons ensuite la route vers le centre, direction Tivoli, un magnifique parc d’attractions situé à côté de la gare de Copenhague. Mais attention, profiter de ce parc magnifiquement décoré a un prix ! Sachez que le prix d’entrée varie selon les saisons. En effet, le parc se redécore en fonction des grandes thématiques saisonnières afin de proposer un cadre féerique. Nous y étions pour la période de Pâques et avons payé l’entrée 75 DKK (10€) chacun. (De ce que j’ai pu entendre, les meilleurs décors de Tivoli seraient ceux d’Halloween et de Noël : époustouflants mais donc plus chers ! )


Parc d’attractions de Tivoli, Copenhague

Une fois l’entrée du parc payée, vous pouvez soit acheter un billet à attractions illimitées pour 240 DKK (32€), ou vous pouvez décider de payer vos attractions au fur et à mesure mais sachez que le prix varie entre 30 DKK (4€) et 90 DKK(12€) selon leur niveau. Ainsi pour toutes les attractions à sensations fortes de type grand 8, montagnes russes, tour descendante etc, le prix sera de 90 DKK chacune. Si vous êtes amateur de sensations fortes, je vous conseille alors vivement d’opter pour le billet illimité très rentable dans votre cas !

Personnellement, j’ai eu un gros de coup de cœur pour le parc de Tivoli qui restera le meilleur souvenir de mon voyage à Copenhague : Décor splendide qui nous rappelle le chemin de traverse dans Harry Potter (j’ai presque cherché la boutique Weasley & Weasley, c’est pour vous dire !).

Décor intérieur du parc de Tivoli, Copenhague

Nous y sommes restés de 18h jusqu’à sa fermeture à minuit. De jour comme de nuit, le parc vaut la peine d’être visité, (même si vous n’êtes pas fan d’attractions), simplement pour ses décors et son ambiance féerique ! Vous y trouverez également de quoi boire un verre ou manger au cœur du parc mais surtout au « Tivoli Food Hall » qui propose toutes les spécialités culinaires du monde, du burger aux sushis !

Parc de Tivoli, Copenhague

Jour 3

Notre 3ème jour à Copenhague a été un peu plus « léger » que les autres en termes de visites. Compte tenu du nombre de musées à Copenhague, nous avons dû faire un choix et avons opté pour le « musée du design », le « Designmuseum Danmark », gratuit pour les étudiants et les moins de 26 ans. 

Mon avis : N’allez pas visiter le musée du design à Copenhague et optez-en pour un autre ! Le musée, s’il a l’avantage d’être gratuit, est tout petit, on y retrouve des présentations architecturales sans intérêt puisque toutes les descriptions sont en danois ! (pas d’anglais et encore moins de français !) : bref, je vous le déconseille ! Le seul petit plus : le café du musée avec terrasse extérieure où nous nous sommes posés après une visite bâclée de 15min.

Avant de partir dîner, nous faisons un arrêt devant l’église Saint-Frédéric, « Marmorkirken » ou « Sankt Frederiks Kirke » en danois. Magnifique église située dans le quartier de Frederiksstaden, non loin d’Indre by, elle est souvent surnommée « l’église de marbre » ou encore « la basilique Saint-Pierre de Copenhague ».

L’église Saint-Frédéric, Marmorkirken, Copenhague

Nous partons ensuite pour dîner tôt à « The Bridge Street Kitchen », un street food market situé non loin de Nyhavn : je vous le conseille ! Un super cadre pour se restaurer et boire un verre en extérieur !

À savoir :  Nous sommes venus diner à 18h30 et sans le savoir nous avions bien fait car le « Bridge Street Kitchen » ferme étonnamment tôt, aux alentours de 20h !!!  

Pour le reste de la soirée, nous sommes repartis nous promener le long du canal de Nyhavn pour prendre des gaufres au nutella ! J’aime vraiment beaucoup ce quartier aussi agréable de jour comme de nuit. 


Jour 4

4ème et dernier jour à Copenhague ! Nous avons notre avion à 19h et devons quitter le air bnb à 11h. Nous décidons donc de partir pour la gare de Copenhague afin d’y laisser nos bagages pour pouvoir profiter de notre dernier jour à Copenhague !

Prix de la consigne en gare pour la journée et par casier : 80DKK soit 10€ ! (Mais sachez qu’on peut y mettre environ 3 valises cabines par casier : testé et approuvé !)

Après ce petit passage en gare, nous partons direction le château de Rosenborg et bénéficions encore pour cette journée d’un temps idéal : 19° et tout soleil ! Nous décidons encore une fois de marcher de la gare à Rosenborg pour éviter de payer les transports en commun assez chers : comptez environ 30 min de marche depuis la gare.

Château de Rosenborg, Copenhague

Le château de Rosenborg est vraiment très joli : un incontournable à visiter lors de votre séjour à Copenhague, et de quoi terminer le notre en beauté !

Si vous avez des questions concernant votre futur voyage à Copenhague ou des souvenirs à nous faire partager, n’hésitez pas à laisser votre commentaire ! Vous pouvez également me retrouver sur Instagram : voyage.elo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *